Appel en soutien des parents de la Rabatelière

Lors de la réunion du collectif d’associations qui travaille sur la coordination des actions prévues dans le cadre de la semaine de la laïcité de décembre 2022, les participants ont décidé de lancer un appel que vous trouverez ci-après et que nous vous demandons de relayer le plus largement possible dans vos réseaux, auprès de vos relations etc.

 

 

 

« VENDÉE-LIBERTÉ-LAÏCITÉ »

Depuis de nombreuses années des familles souhaitent pouvoir inscrire leurs enfants à l’école publique de La Rabatelière. Ces familles se heurtent, vous le savez, à un refus des autorités (municipalité, DASEN) d’ouvrir une école de la République dans la commune. Tous les prétextes sont avancés pour justifier ce refus (coût trop élevé, pas assez d’enfants, et puis il existe une école privée catholique) qu’allez-vous exiger de plus !!!

Les familles qui veulent tout simplement inscrire leurs enfants à l’école publique doivent le faire dans d’autres communes !!! un circuit de transport scolaire a été mis en place !!! circuit qui allonge la journée des enfants dans son organisation actuelle et qui ne saurait qu’être un pis-aller !!! bien sûr les revendications des parents pour une amélioration du circuit ne sont pas entendues.

RIEN NE DÉCOURAGE CES PARENTS

Qui continuent d’exiger une scolarité de proximité pour les enfants.
Parents qui demandent que leurs enfants construisent leur citoyenneté avec les enfants de leur commune.
Cette situation bafoue les lois de la République et les droits des enfants
Aujourd’hui ils ont besoin de notre aide ! De l’aide de toutes les organisations qui s’engagent pour que vive L’Ecole Publique. Les parents de La Rabatelière ne peuvent se battre et gagner seuls.

 

 

Une réunion est proposée à l’ensemble des destinataires de ce courrier pour qu’ensemble nous échangions sur cette situation, pour que nous co-construisions une aide efficace et solidaire aux parents de La Rabatelière.

LE VENDREDI 14 OCTOBRE à 18H30
Au siège de la Ligue de l’enseignement : 41 rue Monge à La Roche-sur-Yon
(la Ligue de l’enseignement peut servir de boîte aux lettres pour vos réponses)

 

Cette situation n’est pas, hélas, unique en Vendée, notre démarche collective ne peut l’ignorer !!! il y a urgence !!! Notre abandon ici ouvrirait la porte à d’autres tentations et tentatives d’élimination du service public sur le territoire.

Comptant sur votre présence et votre engagement, La Laïcité, c’est tous les jours qu’il faut la défendre et la promouvoir ! En Vendée, nous avons la liberté grâce à la laïcité !