Le temps du sport n’est pas celui de la religion

Voici la tribune d’Anne Sugier, Présidente de la Ligue du droit international des femmes, parue dans le Monde des 3 et 4 Avril 2019

Tribune A. Sugier dans Le Monde 3-4 8 19(1)

 

et la réponse de Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Réponse du COJO 19 juillet 2019

 

En conclusion, Annie Sugier considère que « le Président [du COJO] utilise le principe de « neutralité politique » pour justifier la non-intervention du CIO, alors qu’au contraire ce principe implique de refuser la participation des délégations et/ou athlètes qui enfreignent la neutralité politique ou religieuse imposée par la Charte Olympique ! »